Retour d’Aix les Bains

 

Les académies de la santé naturelles se sont  déroulées dans une ambiance conviviale et propice aux échanges.

Comme l’an passé, nous nous sommes appliquées à tisser des liens avec d’autres professionnels de la santé et du bien-être. Nous nous sommes fait connaître auprès des représentants des kinésithérapeutes mézièristes et de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Les naturopathes sont nos partenaires privilégiés lors de ces rencontres d’Aix et nous avons pu nous entretenir avec l’OMNES et échanger sur l’avenir et la structuration indispensable de nos professions.

Jean-Jacques Demarteau  est intervenu pour la kinésiologie. Sa conférence – très bien menée – portait sur le test musculaire.

Jean-Jacques Demarteau est un kinésiologue français. Il vit et travaille en Suisse depuis un certain temps. Il est enseignant à Esclarmonde (Suisse), qui dispense des formations professionnelles dans le domaine de la santé et notamment en kinésiologie. Nous avons eu des échanges constructifs sur l’approche de la Suisse par rapport à la kinésiologie. La directrice d’Esclarmonde est très impliquée dans une reconnaissance de la kinésiologie par le système des mutuelles suisses et son expérience nous a été profitable. Nous avons pu constater que nous avons des problématiques communes et les mêmes besoins, notamment en termes de structuration de l’enseignement comme des professionnels.

Nous avons également eu l’occasion de rencontrer le président de l’Institut pour la Protection de la Santé au Naturel (IPSN). Il  s’est montré attentif et  intéressé par le développement de la kinésiologie. L’IPSN est un acteur important qui milite pour permettre d’informer tout un chacun sur les différentes possibilités que nous avons de nous soigner, dans le sens le plus large du terme.
Loin de vouloir s’opposer au système conventionnel de santé, l’IPSN souhaite simplement apporter aux citoyens  une information d’une grande rigueur intellectuelle et éthique, sur le secteur en plein essor des médecines non-conventionnelles. L’IPSN nous parait être un partenaire choix pour développer des projets en faveur de la kinésiologie et Augustin de Livois (son président) a bien accueilli notre demande…

Publié dans Espace Membres