Recevoir un enfant en consultation

https://i0.wp.com/www.fapse.uliege.be/upload/docs/image/jpeg/2011-09/_michel_houet_ulg_-_clin_psych_dessin_2011.jpg?resize=309%2C206
Vous êtes nombreux à nous poser des questions sur la conduite à tenir avec un enfant, notamment lorsque les parents sont séparés. Cet article vous donne quelques pistes de réflexions, et renvoie à ce que dit la loi.
o Réglementation de la pratique avec un enfant
Plusieurs cas de figure sont évoqués.
En premier lieu, se rapporter au code de déontologie.
Dans tous les cas, la présence du parent est souhaitée au moins lors de la 1ère séance afin que ce dernier établisse un rapport de confiance et voit comment travaille le kinésiologue et enfin, profite de la séance de manière systémique.
Lorsqu’il s’agit de parents séparés ou divorcés, le parent ayant l’autorité parentale a la liberté d’emmener son enfant consulter. Ce n’est pas au kinésiologue de s’assurer de cette faculté.
Bien que n’étant pas une profession réglementée on peut se référer à ce que prévoit la Loi pour un psychologue par exemple : http://www.psychologue-legislation.com/autorite_parentale.phpCe dernier confirme qu’ayant l’autorité parentale, le parent est en DROIT de consulter n’importe quel professionnel de santé puisque c’est dans l’intérêt de l’enfant et que cela relève pleinement de votre fonction de parent devant la LOI.
Charge au parent « pas d’accord » d’entamer une procédure auprès du Juge pour enfant pour qu’il intervienne.
Le professionnel consulté n’a pas l’autorité sur le parent ou l’enfant pour refuser une consultation même si l’autre n’est pas d’accord.
Après, chacun est en droit de recevoir aussi qui il souhaite pour des raisons qui lui appartiennent, ne serait-ce que se protéger s’il sait que la situation est conflictuelle ou dégradée.

Publié dans Espace Membres, La loi et vous