Particuliers

Sommaire

  1. Qu’est-ce que la Kinésiologie ?
    1. Présentation
    2. Applications
    3. Mutuelles et kinésiologie
    4. Limites
  2. Kinésiologue, un métier encadré
    1. Le Kinésiologue
    2. Choix d’un praticien / où trouver un praticien
  3. Contact

 


 

Qu’est-ce que la Kinésiologie ?    

Présentation

La kinésiologie est une approche humaine globale, fruit de la convergence entre la physiologie occidentale, l’énergétique traditionnelle chinoise et les récentes découvertes des neurosciences. Elle  vise à accompagner toute personne vers un meilleur équilibre sur les plans mental, émotionnel, physique et énergétique. L’objectif d’une séance de kinésiologie est d’aider le ou la consultant(e) à mieux s’adapter à la réalité qui l’entoure.

Comment ? En aidant la personne à identifier les causes de conflits et de mal être intérieur, source de tensions physiques et/ou psychiques et de comportements inadaptés, puis en libérant le poids des charges émotionnelles associées par des équilibrations appropriées.

Cette approche qui utilise un test musculaire permet de faire pleinement participer la personne par une auto-observation consciente de ce qui se passe en elle, l’amenant ainsi à devenir actrice de son propre changement.

C’est de ce fait une méthode pédagogique et éducative centrée sur l’individu en tant que sujet pris dans sa globalité.
Elle peut s’envisager de manière complémentaire à une approche médicale à laquelle elle ne se substitue pas.

La relation qui s’établit entre le praticien et le client est une relation humaine libre qui engage le savoir-faire et le savoir-être du kinésiologue ainsi que la participation volontaire et active de la personne pour développer son aptitude à se prendre en charge.

La kinésiologie pourrait se résumer à un accompagnement de l’individu qui le souhaite vers le plaisir que procure le sentiment de diriger sa vie de manière consciente, responsable, pour lui-même et son environnement.

Le test musculaire

Dès les années 60, des chiropracteurs américains démontrent l’interrelation entre le système musculaire et le cerveau. Ils mettent en évidence le fait que le système musculaire s’affaiblit lorsqu’un stimulus extérieur agit comme  un élément stresseur (par exemple, le fait d’entendre un bruit violent alors qu’on est plongé dans ses pensées, ou encore l’annonce soudaine d’une mauvaise nouvelle…). Autrement dit, lorsqu’une émotion nous anime, le muscle que l’on teste ne pourra offrir aucune résistance.  En général, on teste un muscle du bras en effectuant de très légères pressions sur l’avant-bras.

Comment se déroule une séance de kinésiologie ?

Si chaque kinésiologue a sa propre façon de travailler, voici néanmoins les bases d’une séance de kinésiologie.

  • Une prise de contact en début de séance afin de définir les besoins du client, qui peut durer de 5 à 15 mn environ.
  • La séance peut être effectuée en position assise ou debout, mais plus généralement allongée pour des raisons de confort. En ce cas, le client reste habillé et n’ôte que ses chaussures.
  • L’objectif de séance doit être concret, mesurable, réalisable, positif.
  • Le Kinésiologue utilise le test musculaire pour interroger la mémoire du corps où sont inscrits les états de stress.
  • De la même manière, le test permet au système corps/esprit de réaliser que les déséquilibres liés à ces états sont corrigés et qu’un nouveau comportement positif peut se mettre en place. C’est l’application d’une kinésiologie à visée pédagogique.
  • Le client a le choix d’exprimer ou non son ressenti durant la séance, il n’y est pas obligé. Le dialogue doit avant tout passer par le corps.
  • Une séance de kinésiologie dure en moyenne 1heure, 1h30 environ.
  • On compte en général une moyenne de 3 à 5 séances pour un objectif donné.
  • Sauf cas exceptionnel, les séances sont en principe espacées de 3 à 4 semaines. Il  peut y avoir un « temps d’intégration » de la séance qui peut varier selon les personnes et les objectifs.

Résultat de recherche d'images pour "symbole attention"Le test musculaire ne peut, bien évidemment, pas être utilisé pour tester : des diagnostics de santé, des sujets ou des idéologies qui relèvent de l’imaginaire, du symbolique, du virtuel, ou appartenant à des croyances religieuses, ésotériques ou autres…

Applications

La kinésiologie s’adresse aux personnes conscientes de certaines difficultés ou de comportements inadaptés qui peuvent freiner leur épanouissement.

Elle couvre de larges domaines d’application (professionnels, familiaux, personnels, sportifs,
éducatifs, etc.) :

  • l’amélioration des performances physiques et sportives,
  • l’amélioration des capacités relationnelles,
  • l’amélioration des apprentissages moteurs et cognitifs, et d’une façon générale, la plupart des difficultés scolaires,
  • l’amélioration posturale,
  • l’équilibre énergétique,
  • la gestion du stress et des émotions (ex : face à un examen, un concours, un entretien d’embauche, une prestation en public …),
  • les changements des contextes de vie : séparation, chômage, deuil, et d’une façon générale, pour apprendre à mieux négocier avec la réalité, et plus simplement pour apprendre à mieux se connaître.

Mutuelles et kinésiologie

Vous trouverez ici une liste de mutuelles qui remboursent en partie les consultations en kinésiologie.

Nous n’avons aucun lien particulier avec ces mutuelles, cette liste est donnée à titre informatif.

AGF – Allianz Santé : Complémentaire Santé option médecine douce Renfort optionnel
confort : 100 euros par personne et par an pour toutes les médecines douces
Cap Vert : remboursement de 25 à 40 euros par acte de médecines douces (toutes!) pour un
maxi compris entre 125 euros et 180 euros / an et / assuré : sur facture
CCMO Mutuelle : remboursement de 35 euros par séance pour 10 séances / an et / assuré
(forfait médecine douce ! Naturalia, sérénélia et doucélia)
Abela Assurance – A ma vie : remboursement de 20 à 40 euros par séance pour 5 séances /
an et / assuré, médecines douces confondues
Mutuelle Familiale d’Ile de France (MFIF) : remboursement de 30 ou 50 euros par séance
avec un maximum de 8 séances / an pour toutes les médecines douces en fonction de la
formule choisie
Mutuelles de France Savoie : Forfait annuel bien-être : 20 euros et 140 euros – 20 euros /
par séance, toute médecine alternative confondue
Compagnie des femmes : pack Cajolez-vous: 35 Euros / séance entre 5 et 10 séances, toute
médecine douce confondue
Mutualité Chrétienne : 10 euros / séance pour 7 séances / an et / bénéficiaire, médecines
douces confondues

Limites

La kinésiologie, définie selon le SNK, n’est ni une médecine, ni une thérapie, par conséquent le kinésiologue ne promet jamais la guérison de tel ou tel symptôme ou maladie.

Elle peut s’envisager davantage comme une approche éducative et préventive de santé telle que définie par l’OMS*, et complémentaire à une intervention médicale ou paramédicale.

* La définition proposée par l’Organisation Mondiale de la Santé dans la Charte d’Ottawa (1986) :
« Un état complet de bien-être physique, mental et social et non pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité ». L’état de santé ne se résume donc pas au simple silence de nos organes.

Kinésiologue, un métier encadré

Le Kinésiologue est un éducateur, un pédagogue qui accompagne la personne afin qu’elle puisse atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé. Pour cela, il met à sa disposition toute technique conforme à la déontologie du SNK, susceptible de soutenir et de renforcer ses compétences existantes ou lui permettant d’accéder à de nouvelles ressources.
Cette démarche éducative nécessite la motivation, l’implication et la participation active du client. Dans cet esprit, se mettre en mouvement est essentiel. Par le biais d’une relation éducative, informative et formative avec son client, le kinésiologue propose d’accompagner celui-ci vers une plus grande responsabilisation et autonomie. L’objectif est de réhabiliter et magnifier sa capacité de choix.

Le fait, pour un client, de redevenir sa propre autorité développe une plus grande confiance en soi, procure un plus grand sentiment de maîtrise et accroît le plaisir de vivre. C’est en cela que l’on pourrait dire que de part sa philosophie et sa façon d’accueillir une personne la kinésiologie est une véritable école de la liberté.

Le choix d’un praticien / où trouver un praticien

Choisir un praticien certifié, c’est choisir un professionnel qui dispose du nombre d’heures requis (au minimum 500 heures) et qui a obtenu le certificat professionnel délivré à la suite de sa formation. C’est également choisir un professionnel qui s’est engagé à respecter le code déontologique de la profession.

Le RNK (Registre National des Kinésiologues)  à votre disposition sur ce site n’est pas exhaustif, mais les praticiens qui y figurent sont tous adhérents du SNK et répondent aux critères exigés pour toute adhésion (nombre d’heures de formation, assurance professionnelle, signature du code de déontologie).

Pour trouver un Kinésiologue près de chez vous, nous vous convions à découvrir le Registre National des Kinésiologues.

La FFK (fédération Française de la Kinésiologie) tient un annuaire des enseignants, des écoles, adhérents également au code de déontologie mis en place par les instances de la profession.

Résultat de recherche d'images pour "symbole attention"Certains sites vous proposent de vous mettre en relation avec un kinésiologue. Sachez que le SNK ne cautionne pas ce type « d’intermédiaires », qui pourraient vous laisser entendre qu’il y a là un gage de qualité particulier. Vous avez tout intérêt à faire vos recherches à partir des annuaires mis à disposition du public.

Contact

Le Syndicat National des Kinésiologues répond à vos questions. Si vous n’avez pas trouvé l’ information que vous recherchiez sur notre site internet, nous sommes à votre disposition, et nous vous convions à nous solliciter depuis la page contact.